#LifeHacking

Pourquoi être jugé sur les résultats vous fait peur ?

Je me suis demandé pourquoi se faire juger sur les résultats fait si peur ?

En en parlant autour de moi, je me suis rendu compte qu’il y a surtout en France une aversion à la prise de risque. Que l’on soit entrepreneur ou collaborateur, on a particulièrement peur d’être jugé sur le rendu final.

Les entrepreneurs par nature sont jugés par les résultats. Lorsque l’on présente un nouveau produit ou service, on va juger de la qualité de celui-ci, si l’on trouve de nouveaux clients ou non, etc. Pourtant, on continue de designer des entreprises sans juger les gens sur leurs résultats. On a hérité des modèles « Command & Control » des entreprises industrielles. C’est à dire qu’on cherche avant tout des exécutants et non pas des créatifs.

Toutefois, on a tendance à focaliser notre attention sur les managers. Mais tous les collaborateurs doivent aussi avoir conscience de la « bigger picture » de l’entrepreneur. Finalement, l’important est de savoir quel sera son impact sur l’ensemble de l’entreprise.

Pour les collaborateurs, il est important d’avoir cette vision et pas uniquement à travers les managers. Effectivement, les managers ne doivent plus être dans une vision paternaliste mais dans une vision de coach. C’est d’autant plus essentiel que l’économie s’accélère de plus en plus.

Côté collaborateurs, on a aussi peur de se faire juger sur les résultats : pourquoi ?

On a plutôt tendance à déléguer ses choix sur ses managers ou ses collaborateurs. Pourtant, on doit savoir prendre ses responsabilités. Ne serait-ce que pour votre épanouissement personnel, votre travail ne doit pas consister à échanger du temps contre de l’argent. Non, vous devez apprendre à obtenir des résultats et à vous challenger. Cela exige pourtant des collaborateurs d’avoir ce sentiment d' »ownership » et de « commitment », un sentiment d’appartenance. Pour ça, il faut d’une part établir de la transparence dans les directions à prendre et comment on souhaite y prendre part d’un côté. De l’autre, en tant que collaborateur, il faut se sentir responsable de l’avancée des différents sujets à traiter.

Aujourd’hui, nombre d’organisations ne parviennent pas à obtenir du résultat. Parce qu’on oriente les collaborateurs à être dans une obligation de moyens et non de résultats. Et si l’on manque également d’idées novatrices, de rapidité, d’efficacité c’est parce qu’on n’est pas focusé vers l’atteinte de résultat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Me contacter





    Ce site est protégé par reCAPTCHA. La Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.