#MarcheouCrève

Les propagandistes dans la communication

Aujourd’hui nous allons parler des propagandistes dans la communication.

À une époque l’influence et la décision d’achat étaient provoquées par des médias traditionnels tels que la tv, la radio, le print…

Il s’agissait de fabriquer la campagne avec le message le plus impactant possible pour marquer l’esprit des consommateurs. Ces derniers n’avaient d’ailleurs pas de pouvoir sur les campagnes et ne pouvaient pas forcément interrompre la publicité comme l’on peut le faire actuellement. Voilà pourquoi les communicants étaient considérés comme des propagandistes.

Cependant, le digital a changé la donne car nous ne fabriquons plus uniquement notre opinion sur ces messages. De multiples supports de communication ont émergés comme le mobile, les réseaux sociaux, et nous influencent dans leur décision d’achat.  Les communicants classiques ont donc perdu de leur efficacité qu’ils le veuillent ou non.

Aujourd’hui nous sommes passés à l’ère de l’expérience business, c’est-à-dire aligner la communication avec l’expérience client.  C’est pourquoi les agences doivent passer au-delà de leur métier de communicant.

Chez Emakina la communication est construite comme une expérience globale à tous les points de contacts. Et je pense que c’est le sens de la mutation des agences à l’avenir.  En effet aujourd’hui il faut être bon en communication, en digital, en supply chain, en relation client, en réseaux sociaux, en mobile … et imbriquer l’ensemble de ces compétences.

Et vous qu’attendez-vous des agences ? À votre avis est-ce-que ces dernières ont compris cette différence dans la façon dont est construite la communication aujourd’hui ?  Se sont-elles adaptées ?

Le meilleur moyen de marcher, c'est de vous abonner !

Me contacter