#Management

Jeune manager : Les 7 erreurs classiques !

Quand vous devenez manager et que vous le souhaitez vraiment, vous avez tendance à répéter les mêmes erreurs.

Voici selon moi comment éviter les 7 erreurs les plus classiques quand on devient manager.

1°) Confondre manager et mentorer

En effet, vous le savez, le terme manager a été pas mal maltraité ses dernières années. Je lui préfère le terme de mentor. La principale différence ? Quand vous managez, vous croyez que les gens travaillent pour vous. Quand vous mentorez, vous travaillez au service des autres.

2°) Croire que les gens savent

On déborde d’outils de communication, et vous pensez que vos équipes savent. C’est faux. Vous devez être à l’origine de la diffusion des informations. Et faites gagner du temps à vos équipes. Pointez leur du doigt ce qui est important de retenir pour eux.

3°) Régler les problèmes seul

Être un problem solver, ça flatte votre orgueil mais ça n’aide personne.  Vous êtes désormais un manager, votre job c’est d’aider les autres à régler les problèmes, pas les régler à leur place. Votre but est de vous rendre de plus en plus inutile pour le bon fonctionnement de votre équipe, ne l’oubliez jamais.

4°) Être trop transparent

Désolé de casser un mythe mais devenir manager, c’est aussi endosser plus de responsabilité et cela nécessite parfois de filtrer des informations pour protéger vos équipes. En effet, il y a des décisions à propos desquelles vous ne pourrez pas partager le contexte car il est confidentiel. Vous ne pouvez pas passer vos doutes et vos stress sur vos équipes. Parfois manager isole.

5°) Bâcler les 1/1 avec les collaborateurs

En effet, ces entretiens sont beaucoup trop souvent négligés et quel que le rythme vous devez venir préparer. Déjà, sympa l’image professionnelle que vous renvoyez si vous ne venez pas préparé. Ensuite, préparer ces entretiens vous permettra d’avoir une vue globale du travail de votre collaborateur et vous ne ferez pas simplement appel à votre mémoire.

6°) Être trop sympa

Souvent on est tenté quand on est jeune manager de sympathiser avec ses équipes. Mais vos équipes n’attendent pas un pote, ils attendent quelqu’un de juste, d’empathique, à l’écoute. Ce n’est pas la même chose. Bien sûr, ne soyez évidemment pas un gros con pour autant mais la sympathie se dose de manière vraiment subtile.

7°) Croire que vous savez recruter

Vous étiez sur le terrain, il n’y a pas si longtemps alors aucun souci, vous savez reconnaître les gens qui vont réussir. En effet, le recrutement, c’est un métier. Donc ne recrutez jamais seul. Finalement, c’est important que vos nouvelles équipes puissent se sentir à l’aise avec les nouveaux venus.

Vous vous souvenez de vos premiers pas comme manager ? Ou d’un manager inexpérimenté qui a raté sa prise se poste ?

Le meilleur moyen de marcher, c'est de vous abonner !

Me contacter