#MarcheouCrève

Le coût de l’immobilisme

Nous allons parler aujourd’hui du coût de l’immobilisme. Si vous êtes entrepreneur ou startupper, vous connaissez évidemment le ROI (retour sur investissement) qui préside toutes les théories économiques et marketing. Mais connaissez-vous le RONI (retour sur non investissement) ?

Le ROI fonctionne très bien lorsque l’on veut calculer combien les résultats avec tel ou tel investissement. Cette équation marche quand les éléments sont connus et stables.

Dans un monde qui se digitalise extrêmement vite, où il faut appréhender l’inconnu, le tester, il est de plus en plus difficile de faire des projections de ROI. D’autre part, cela peut mener à une forme d’attentisme qui est dangereuse. Car tant que nous n’avons pas toutes les données pour calculer le ROI, on est plutôt incité à ne rien faire.


Alors, pourquoi utiliser le RONI ? Il peut être parfois compliqué de savoir ce qui va se passer, alors qu’il est plus simple dans une situation donnée, de savoir ce qui se passera si l’on ne fait rien.

Il faut également réunir ses équipes, car celles-ci sont tournées vers l’extérieur et seront en mesure de vous indiquer ce qu’il peut se passer si l’on décide de ne rien faire.

Enfin, nous sommes dans un mode de l’agilité où rien n’est définitif. Ce n’est pas parce que vous avez fait quelque chose qu’il faut nécessairement le poursuivre durant des années. Vous pouvez opter pour des seuils d’investissement très faibles pour essayer des choses.

Et vous, connaissez-vous le RONI ? Le pratiquez-vous ?

Le meilleur moyen de marcher, c'est de vous abonner !

Me contacter